top of page

Aide à l'embauche d'un alternant

Depuis le 1er janvier 2023, les entreprises qui recrutent des alternants (apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation) peuvent bénéficier d'une aide allant jusqu'à 6 000 €. Comment fonctionne cette aide ? Toutes les entreprises peuvent-elles en bénéficier ? On fait le point.


Qu'est-ce-que l'aide à l’embauche d'un alternant ?

Il s'agit d'une aide pour accompagner financièrement les employeurs qui recrutent en contrat d'apprentissage.

Cette aide prend la suite de celle qui était applicable jusqu'au 31 décembre 2022, et est disponible pour les contrats d’apprentissage conclus entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023.

À savoir: Un communiqué de presse du ministère du Travail du 6 janvier 2023 annonce que l'aide créée pour toutes les embauches d'alternants en 2023 sera valable jusqu'en 2027.


Quels professionnels peuvent bénéficier de cette aide ?

Tous les employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation (entreprises, associations…) peuvent bénéficier de cette aide.

Des conditions supplémentaires s'appliquent aux entreprises de plus de 250 salariés (voir le détail ci-après).


Quel est le montant de l'aide ?

Le montant de l'aide s'élève à 6 000 € maximum.

Notez qu'elle n'est octroyée que pour la première année du contrat.


Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de l'aide, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions :

  • le contrat doit être un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation

  • le contrat doit être conclu en 2023

  • le contrat de professionnalisation doit être conclu avec un salarié de moins de 30 ans

  • l'alternant doit préparer un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au moins au niveau 5 et au plus au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles.

31 vues

Comments


bottom of page