La mission légale de certification

Dans un environnement économique, comptable, juridique et fiscal complexe en constante évolution, les acteurs économiques sont à la recherche d’une information financière fiable. Ainsi la présence d’un commissaire aux comptes, indépendant, contribue à améliorer la sécurisation de votre organisation interne et renforce, en coordination avec votre expert-comptable, votre information financière. La mission de commissaire aux comptes apporte une véritable valeur ajoutée à votre information financière.

Les partenaires financiers de l’entité (établissements financiers, assurance-crédit) sont attentifs et demandeurs des comptes annuels certifiés, réguliers et sincères. Ainsi, en certifiant les comptes de l’entité, le commissaire aux comptes contribue à renforcer l’image de transparence et de confiance vis-à-vis de ses partenaires financiers.

Pour émettre son opinion, le commissaire aux comptes procède à un audit en appliquant des normes de travail, gage d’homogénéité, qui font l’objet en France, d’une homologation de la part du Ministre de la Justice.

Ces contrôles font appel à diverses techniques d’audit, dont l’objectif est d’obtenir une assurance raisonnable qu’aucune anomalie significative ne figure dans les comptes annuels.

Ce travail en amont de la certification est rigoureux et nécessite une haute technicité. Le commissaire aux comptes, après son analyse des risques d’anomalies significatives dans les comptes, détermine les procédures qu’il doit réaliser tant au niveau du contrôle interne de l’entité qu’au niveau des comptes.

Par la certification des comptes, les principaux acteurs de votre entreprise (fournisseurs, clients, assureur-crédit, banquiers, actionnaires, salariés) accèdent à une information  financière fiable.

Dans le cadre de sa mission, le commissaire aux comptes est un acteur majeur de la prévention des difficultés des entreprises dans le cadre de la procédure d’alerte.

Le commissaire aux comptes organise sa mission en grandes étapes et temps forts :

Les prestations que nous vous proposons :
Créateur
Comptabilité
Fiscalité
Social
Gestion
Juridique
Audit
Informatique
CAC
Show More

Impact de la loi PACTE


L'entrée en vigueur des nouvelles règles de désignation des CAC se déduit de la date de publication du décret, annoncé par la loi PACTE, fixant les seuils de l'audit légal.

Cliquer pour plus d'informations.

 

Décret 2019-514 du 24 mai 2019, JO du 26, texte 4